Le métier de Sophrologue

La profession de Sophrologue

Le sophrologue diplômé est un professionnel qui a reçu une formation sérieuse selon les concepts et principes fondamentaux de la sophrologie. Il propose à ses clients des techniques visant à mobiliser et à renforcer les structures saines de la personnalité. La formation des professionnels s’adresse à toute personne suffisamment motivée, quelle que soit sa formation initiale. Le sophrologue ne pose pas de diagnostic, n’influence pas les choix thérapeutiques de ses clients. Il reste scrupuleusement dans les limites de ses compétences. Le praticien peut exercer la sophrologie soit comme une profession à part entière, soit comme activité complémentaire à un métier, soit comme méthode supplémentaire à sa spécialité.

Le sophrologue exerce habituellement en cabinet ou/et dans des organismes publiques ou privées, dans des domaines d’activité variés. Il peut intervenir à la fois en tant que coach sportif, dans la préparation mentale aux compétitions, dans la gestion du stress, dans l’amélioration des apprentissages, et à la fois en tant que thérapeute, dans la gestion de la maladie, de la douleur, des angoisses, de l’anxiété et de la dépression…

De façon générale, le sophrologue intervient dans l’apprentissage d’une hygiène de vie. Il amène la personne à retrouver des rythmes physiologiques plus équilibrés ; l’alimentation, le sommeil, l’environnement social et familial s’en trouvent améliorés. Par une attitude orientée vers l’écoute et la compréhension des mécanismes qui interviennent dans les troubles fonctionnels, il va pouvoir mettre en œuvre des techniques sophroniques et aider ainsi la personne, à aller vers un comportement plus autonome et plus respectueux d’elle-même. Par une considération à la fois globale et spécifique de l’être, il amène son client à résoudre sa problématique.

Le rôle du sophrologue consiste à apprendre à apprendre. Cependant, le stagiaire va tout d’abord apprendre à faire vivre la sophrologie au travers de sa propre expérience, ce qui le rend apte à mieux comprendre la subtilité et l’essence même de la sophrologie. Pour vous permettre de gagner en assurance et en sérénité dans votre pratique professionnelle future, l’École Centrale de Sophrologie privilégie la compétence par l’expérience pratique au sein d’ateliers de travail tout au long de la formation, ainsi que la supervision des groupes par un formateur expérimenté. Sur le terrain, le sophrologue peut intervenir en séances individuelles ou séances constitués d’un petit groupe de personnes, en clientèle privée ou au sein de structures professionnelles.

Le Praticien ou Maître Praticien en sophrologie peut exercer sa profession en complément d’autres outils thérapeutiques tels que la Programmation NeuroLinguistique, l’hypnose, la thérapie brève, l’EFT … ou pour apporter plus de confort dans son activité principale (infirmier, kinésithérapeute, coach), ou tout simplement pour aider chacun à être plus en accord avec lui-même et son environnement professionnel et familial. La formation de sophrologue aide le stagiaire à savoir s’adapter à toute application spécifique de la sophrologie dans les champs de sa compétence. La formation peut se construire avec des personnalités différentes et des personnes motivées venant d’horizon professionnel varié, ce qui permet des échanges riches et particuliers, construit autour de l’expériences de la personne.

L’École Centrale de Sophrologie se propose également de renseigner le futur sophrologue sur les différentes structures légales propre à son installation. Dans le cas où le stagiaire rencontre une difficulté particulière dans sa pratique, il peut en référer à son formateur qui saura le conseiller, le diriger et l’orienter dans son approche.

La reconnaissance professionnelle

Actuellement, il n’existe pas de diplôme d’état permettant une reconnaissance officielle du métier de sophrologue. Les écoles privées délivrent des certificats ou diplômes privés. La reconnaissance d’un titre professionnel est en cours. Néanmoins, la sophrologie est une profession officielle. L’École Centrale de Sophrologie délivre le diplôme de Praticien en sophrologie pour la première année et le diplôme de Maître Praticien pour la deuxième année d’étude et de pratique personnelle.

L’École Centrale de Sophrologie délivre donc des diplômes d’école au terme de la formation de sophrologie afin de permettre dès la première année l’installation du stagiaire. La formation en sophrologie est une formation parfaitement connue et reconnue par de nombreuses institutions (écoles, hôpitaux, centres institutionnels…) pour son incroyable efficacité. La sophrologie permet d’acquérir des outils thérapeutiques spécifiques qui la place dans un secteur d’activité proche de la psychothérapie bien qu’elle soit en réalité une discipline à part entière.